Comment choisit-on une maison sur plan ?

Choisir une maison sur plan

 

Choisir une maison sur plan  consiste à s’engager dans l’acquisition d’un bien immobilier sur la seule base des plans et publicités fournis par le constructeur. En effet, il est fréquent que les travaux n’aient pas commencé ou soient encore en cours au moment de ce type de transactions. On désigne aussi cette pratique par l’acronyme VEFA ou Vente en l’état d’achèvement.

 

La VEFA peut se révéler une opération un peu risquée dans la mesure où l’acheteur détermine son choix non pas sur la base d’une réalisation mais bien sur celle d’un projet de réalisation. Pour éviter les déconvenues, il est alors judicieux d’entourer sa transaction d’achat d’une maison sur plans de quelques précautions.

 

En premier lieu et puisque vous serez dans l’impossibilité de visiter votre futur logement, n’hésitez pas à vous rendre sur les lieux de la construction pour évaluer la localisation exacte du programme mais aussi vous faire une idée précise du quartier, des accès ou équipements. Déplacez-vous également à la mairie pour consulter le PLU, plan local d’urbanisme ou le POS, plan d’occupation des sols et à demander le certificat d’urbanisme pour savoir si le programme est situé dans une zone à risques naturels et technologiques auquel cas, un état de ces risques sera annexé au contrat de réservation. Il est aussi légitime avant de vous engager dans l’achat d’une maison sur plan de demander à visiter d’autres programmes du constructeur.

 

Afin de consolider votre choix, il est recommandé de prendre le temps de comparer les programmes des points de vue du prix mais aussi des prestations et des performances énergétiques. Penser aussi à vous renseigner sur le montant des charges de copropriété pour éviter les mauvaises surprises. Orientez votre choix vers un constructeur en mesure de justifier d’une assurance garantissant l’ensemble de son activité et sa responsabilité en cas de malfaçons.

 

Surtout, gardez en tête que les documents promotionnels avec ou sans photos distribués par le promoteur ne possèdent aucune valeur contractuelle et ne doivent en aucun cas constituer les seuls critères de choix de votre maison sur plans. A l’opposé, il est recommandé d’étudier avec la plus grande attention les documents obligatoires légaux qui vous seront remis : le contrat de réservation, la notice descriptive puis le contrat de vente définitif.

 

Tout d’abord, le contrat de réservation de votre maison sur plan accompagné d’une notice descriptive sont tenus d’établir la situation exacte du logement, son prix, sa surface et le nombre de pièces. La notice recense l’ensemble des travaux, matériaux et éléments d’équipements qui devront être mis en œuvre dans la construction. Ils fixent également les obligations des parties et en particulier une date précise de livraison. Le contrat de vente définitif qui intervient ultérieurement détaille également les modalités de garantie notamment les garanties d’achèvement et remboursement ainsi que la garantie décennale.